En France, la dompéridone (“Motilium” par voie orale) – a causé la mort de 231 personnes rien qu’en 2012. La