Quand des chercheurs occidentaux analysent une plante de médecine traditionnelle africaine : SURPRISE !



Michel de Waard , neurobiologiste

a analysé une plante médicinale utilisée depuis des centaines d’années en Afrique pour traiter la douleur et l’épilepsie.
Surprise : une des molécules actives contenue dans ce traitement traditionnel est connue des pharmacies occidentales.
Le Tramadol, une molécule analgésique vendu en pharmacie depuis 40 ans contient cette même molécule.
Inédit : selon le chercheur, c’est la première fois qu’un médicament de synthèse, fait par l’homme, est découvert dans une plante à une telle concentration.
20 gr de la plante correspondent à 1 pilule de Tramadol



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.