Selon le décompte opéré par franceinfo, 30 % des médicaments commercialisés en France font l’objet d’une attention particulière de