Efficace et peu coûteux, de la peau de poisson pour sauver des grands brûlés (Brésil)

.

La peau de l’animal est riche en collagène et résistante à certaines bactéries. En plus d’être naturelle et très efficace, cette méthode est peu onéreuse puisque le Tilapia est un poisson très abondant au Brésil.

Au Brésil, on traitait jusqu’ici ces pathologies graves avec de la peau de porc ou des crèmes antibiotiques. Mais c’est dans un contexte de coupes budgétaires croissantes que les chercheurs brésiliens ont dû trouver une alternative.


↓ Source ↓

.
        

Commentaires

  1. Julien Lou Répondre

    eyh punaise, en cliquant j aime sur cette publi j ai un encart de suggestions qui apparait, et que me suggère t on quand je like du La Chaine De Vv? on me propose de liker la chaine a casanovas!! grr vade retro satanas casanovas

  2. Ma Ra Boutée Répondre

    CiouCharlie-Moriarty chamaneriiie

  3. Koli Darcq Répondre

    OUI MAIS LA PEAU ET CELLULES SOUCHES EXISTENT AUSSI..

  4. Marion Boivin Répondre

    David Buré

  5. Steven Simon Répondre

    Ça fait pas pire que certains tatouage bonne idee

  6. Thierry Sanchez Répondre

    Les animaux viennent toujours au secours des êtres humains mais rarement le contraire!

  7. Ophélie Aufély Répondre

    Pis laisser tranquille les poissons Non?
    Un moment faudrait arrêter de penser que les animaux sont une ressource pour l’homme et les laisser vivre en paix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *