Une molécule peu efficace et dangereuse dans la plupart des médicaments contre le rhume



La pseudoéphédrine, une molécule que l’on retrouve dans la plupart des médicaments contre le rhume, dont les bénéfices pour la santé des malades sont légers et ne durent pas bien longtemps, présente néanmoins des risques d’effets secondaires très graves.
Hypertension, infarctus, accident vasculaire cérébral…
Selon Bruno Toussaint, ancien médecin généraliste aujourd’hui à la tête de la revue médicale indépendante Prescrire, un risque d’AVC pour arrêter d’avoir le nez qui coule c’est abuser.



Peu efficace, avec des effets secondaires dangereux, pour Bruno Toussaint, le verdict est sans appel pour ces médicaments : “Il faut arrêter de s’en servir, il faut les retirer du marché.”

Extrait de “La route du rhume”, un reportage de Stéphanie Rathscheck, Olivier Le Hellard et Yvan Burnier rediffusé dans “Envoyé spécial” le 3 mars.

Commentaires

  1. Marie Laure Répondre

    Arretez d’aller voir les medecins pour la moindre goutte au nez deja et on avancera! Les medecins connaissent le vidal pas le naturel! Qd on va chez son boucher cest pour acheter de la viande non???!!!

  2. Roxane Idjellidaïne Répondre

    Étant épileptique ils me sont fortement déconseillés tout comme les sprays et autres conneries car c’est vaso constricteur… Donc je pense que ce n’est pas très bon non plus pour tout le monde… Et pis de toute façon je boycotte les médocs !

  3. Ghislaine Boutteville Répondre

    Merci je partage !

  4. Moyen Claude Répondre

    Bon, alors je vais plus en prendre !! dommage, il y avait que ça, qui m’arrêter le rhum !

  5. Eliane Vignolles Répondre

    ptg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.