Voyons si les grandes entreprises alimentaires européennes ont respecté leur engagement prit en 2007, de ne plus promouvoir les