De moins en moins de spermatozoïdes chez les français



La part moyenne de spermatozoïdes chez les hommes de 35 ans a diminué de plus de 30 % depuis deux décennies, révèle une étude française de l’Institut de veille sanitaire (INVS) – publiée le 5 décembre sur le site de la revue Human Reproduction. De 73,6 millions par millilitres de sperme en 1989, leur nombre est passé à 49,9 millions en 2005. Réalisée sur un échantillon très large (26 000 hommes), cette étude met clairement en évidence le phénomène. En plus de son assise statistique, l’échantillon est proche de la population générale car non sélectionné sur des critères de fertilité. Il reflète la diversité géographique de la France métropolitaine, et la période étudiée est longue (plus de 15 ans).


 

Source et article complet:

Capture d’écran 2015-01-10 à 09.20.40


 hjuy

Source:


Capture d’écran 2015-03-31 à 11.57.27


 

Capture d’écran 2015-01-10 à 09.28.47

 

Capture d’écran 2015-01-10 à 09.30.57

 

Commentaires

  1. Anna Randale Répondre

    il en auront de moins en moins

  2. Pascal Bougouin Répondre

    n’oublie pas que les femmes sont aux mêmes régime !

  3. Jerome Lalaitue Répondre

    wow et quand tu sais que en parallele nous sommes les plus exposés aux pesticides … !

  4. Loïc Duc Répondre

    L’alimentation industriel OGM, PESTICIDES, FONGECIDES, HERBICIDES, ADDITIFS ALIMENTAIRES CHIMIQUES est déjà en cause sur la fertilité (dérèglement hormonal qui engendre tous un tas d’effets ) ajouté à ça tu rajoute de la psychologie( du sociétale) et sais que le français ( l’homme normal) au font de lui est pudique cause de notre grande histoire et de fort patrimoine n’ ont à pas envie de faire leur vie et se poser avec ça : (et comme il en à de plus en plus çà fait un shaker explosif )

  5. Bey Bonheur Répondre

    Oui c vrai mais pourquoi La France en particulier? Nous en faisons partie moi et mon homme..

Répondre à Anna Randale Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.