Additif alimentaire: E171 (dioxyde de titane)



add


Commentaires

  1. antoine Répondre

    le dioxyde de titane ne se trouve pas que dans les additifs alimentaires : les nanomatériaux sous forme de couche mince connaissent des usages en forte croissance : par exemple, les particules nanométriques de dioxyde de titane permettent un auto-nettoyage photocatalytique de salissures organiques en présence de rayons ultra-violets et une superhydrophilie de surface, pour le ciment, les céramiques, les peintures, enduits et vernis, les vitrages ou les revêtements plastiques. Les données concernant la toxicité des nanoproduits sont encore parcellaires : l’intensité du relargage constitue un élément essentiel du risque des nanomatériaux et, si l’exposition au moment de l’application semble limitée, les moments d’intervention (entretien, réparation) et la fin de vie (recyclage, mise en déchets) sur les produits revêtus de nanoparticules sont plus problématiques, car la présence de nanomatériaux dans les bâtiments est à la fois inconnue et l’émission de poussières plus importante lors de la dégradation du support .
    source : La prévention des risques des nouveaux matériaux de construction : http://www.officiel-prevention.com/formation/securite-btp/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=94&dossid=524

  2. Rod Répondre

    Dit à 0:55 : “8 millions de tonnes sont disséminées dans les produits de consommation courante”.
    C’est BULLSHIT ! En considérant (et je suis large) que 6 milliards d’individus ont accès à des produits de consommation courante dans le monde, cela fait une moyenne de 1,33 kg/habitant/an.
    Pas besoin d’avoir fait polytechnique pour sentir qu’on se fout un petit peu de notre gueule.

    NE CROYEZ PAS CE QU’ON VOUS RACONTE À LA TÉLÉ.

  3. Levieux Répondre

    Les nanoparticules sont une invention diabolique car le corps humain est incapable de se défendre contre ces monstruosités. Elles traversent la peau, qui ne nous protège plus, elles pénètrent dans les globules blancs, les globules rouges, dans tous nos organes, foie reins, pancréas, poumons, cœur, et même le CERVEAU. Celui-ci va nous faire faire des choses que jamais on n’aurait faites si on n’avait pas ces nanos dans le cerveau.
    Plus grave, des laboratoires fabriquant des compléments alimentaires en mettent dans leur produits. On croit prendre des compléments bio ce sont des compléments toxiques.
    Il faut boycotter ces entreprises, qui emploient les mots : Nature, naturel etc dans tous leurs catalogues tout en omettant de signaler qu’ils vous vendent des nanoparticules alors que vous n’en voulez pas.
    Si on prend des compléments c’est pour pallier aux déficit de nos nutriments et vitamines détruits par les pesticides et traitements chimiques et non pour en absorber d’autres encore plus toxiques !

  4. Anonyme Répondre

    Le consommateur doit toujours avoir le choix et lorsqu’il l’a, il peut ainsi choisir entre la peste et le choléra.

    • Yann Cuteau Répondre

      c’est ce qui est imposé aux grecs, soit on vous taxe vos dépôts de 30% ou alors on vous prend tout, moi j’ai envie de dire franchement va te faire enculer :v

    • Pierre Hector Répondre

      Exactement

  5. Anonyme Répondre

    Avec deux sosies pour le même prix : ceux de Jocelyne Bachelot et d’Isabelle Mergault !

  6. Yann Cuteau Répondre

    y’en a dans les médocs de cette merde fait chier putain con

  7. Koli Darcq Répondre

    quand je pense a la tele la derniere pub densodyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.