Une ancienne responsable de la sécurité alimentaire chez Nestlé témoigne

Yasmine Motarjemi : seule contre Nestlé

Yasmine Motarjemi, ancienne responsable de la sécurité alimentaire chez Nestlé.

Après avoir donné l’alerte sur de multiples dysfonctionnements, elle a été petit à petit mise à l’écart, puis licenciée.

Aujourd’hui en procès pour harcèlement contre la multinationale, elle témoigne au micro de Valérie Gauriat pour Euronews.

Lanceuse d’alerte, Yasmine Motarjemi reproche à Nestlé son «laxisme» et son «double langage» concernant la sécurité alimentaire, déclarant que Nestlé la place au plus bas de ses préoccupations.


kjhgfc

Commentaires

  1. Nadia Zerguine Répondre

    In-Age Claire Blanc

    • In-Age Claire Blanc Répondre

      en france y a la médecine du travail……mais elle ne fait rien, c’est comme moi quand j’y suis allé pour dire que l’associé de mon employeur me harcèle la médecin du travail me dit que je dois me soumettre et pourtant le cabinet est illégal…..ils fraudent avec la sécu, il n’y a pas l’hygiène et l’associé fait faire à ses 2 assistantes l’exercice illégal de la médecine…….aussi longtemps que la médecine du travail continuera à protéger les employeurs au lieu de protéger les salariés rien ne changera………..en gros la médecin du travail m’a demandé pour le moment d’organiser une réunion pour demander aux assistantes de me trouver une solution juste pour qu’elle ne me mettent plus les instruments sales sur les propres, qu’elles ne mettent plus les plateaux sales sur ma serviette propre et qu’elle ne me coupe plus l’ultrason dans lequel se trouvent mes instrument pendant le cycle de dix minutes..mais rien sur l’interdiction de tremper les instrument pendant la nuit ou le week-end ce qui est obligatoire et rien sur l’interdiction de faire la lavage manuel ce qui est aussi obligatoire…donc la médecine du travail est en premier lieu complice de ces employeurs en faute grave

    • In-Age Claire Blanc Répondre

      la médecin du travail a aussi dit que l’employeur avait le droit de gueuler si’l le voulait mais pas le salarié même si ça ne se fait pas de gueuler c’est comme ça a-te-elle dit.en gros les médecin du travail ne lutte pas contre le harcèlement, elle demande aux salariés de se taire et de subir…si ça ne me plaisait pas je devais chercher ailleurs or dans le milieu c’est partout comme ça,

    • Nadia Zerguine Répondre

      Plainte contre harcèlement consiste à regrouper les preuves de harcèlement ..

    • In-Age Claire Blanc Répondre

      dur à faire, faut des écrits

    • Nadia Zerguine Répondre

      ha oui faut des preuves

    • In-Age Claire Blanc Répondre

      par contre la médecin du travail m’a aussi dit qu’elle pourrait convoquer l’associé de mon employeur ce que je voudrais, mais elle ne veut pas le faire car elle prétend qu’il va faire pire avec moi après…………………et comme il faudrait des preuves écrites la loi devrait obliger le médecin du travail à convoquer le harceleur en envoyant au salarié le double de la convocation ce qui serait une preuve pour la justice

    • In-Age Claire Blanc Répondre

      et moi je me dis que sila médecin du travail avec qui j’ai rendez vous dans deux mois pour lui raconter le résultat de la réunion avec les assistantes de l’associé…..je vais devoir lui écrire à elle en RAR pour lui demander de convoquer l’associé en citant les faits, comme ça j’aurais une preuve……et c’est moins dangereux pour moi d’envoyer un rar à la médecin du travail qu’à l’employeur qui pourrait me virer après

  2. La Chaine De Vv Répondre

    Impressionnant ce témoignage. On nage en plein théorie du complot n’est-ce pas…

    • Nadia Zerguine Répondre

      encore une dépressive ^^

      • Garcia Véga Répondre

        excusez moi mais que veut dire votre commentaire ? Jugeriez-vous cette personne comme dépressive car elle a bien fait son travail, qu’elle a finit par ne pas plaire, être harcelée, perdre son travail, son identité; alors effectivement après 10 ans de combat il y a de quoi être dépressive ou tout au moins comme elle le dit si bien se réveiller en étant amer. Moi je dirais bravo à cette femme d’avoir su rester intègre, juste, et d’avoir maintenu le cap au risque de perdre son emploi avec la grande difficulté d’en retrouver un aujourd’hui.

    • Ange Boderk Répondre

      Regardez Cash investigation en replay du 2/02/2016  » nos enfants en danger » et peut-être comprendrez-vous de quoi sont capablent les Lobbys: http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-2-fevrier-2016_1286821.html

    • Annie Benetiere Répondre

      Nadia Zerguine sans doute vous n’avez jamais bossé dans l’alimentaire, c’est hallucinant et ça coupe l’envie de manger!!!

  3. Eliane Vignolles Répondre

    ptg

  4. Françoise Marie Rolland Répondre

    Il parlent…. Et ont toujours des RÉVÉLATIONS…. Qui ne surprennent plus personne…. Une fois à la retraite…. Ou qu ils ont été virés…..

  5. Véronique Garcia-Prat Répondre

    c’est bien qu’elle ait eu le courage de s’opposer aux dirigeants de Nestlé, jusqu’à en perdre son travail, ils ne sont pas si nombreux ceux qui, par conscience professionnelle, ouvrent « leur gueule » ….

  6. Amine Lya Répondre

    C ouf cette histoire

  7. Annie Benetiere Répondre

    elle est vraiment très courageuse, bravo!!! et que nous en prenions tous de la graine!!

  8. Marie Répondre

    J’honore votre courage et je vous souhaite de retrouver l’équilibre et la tranquillité d’esprit .

  9. Mellerin Nicolas Répondre

    Merci Vévé pour se super article t’es géniale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *