Un nuage radioactif, sans doute venu de Russie, a survolé le sud de la France

.
Dès fin septembre et durant une partie du mois d’octobre, le radionucléide a été détecté par plusieurs réseaux européens de surveillance de la radioactivité.
Comment ne pas penser au mensonge lié à la catastrophe de Tchernobyl de 1986. Lorsque les autorités avaient affirmé que le nuage radioactif s’était arrêté « à la frontière ». L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a en effet publié en fin de semaine une note d’information intitulée « Détection de ruthénium-106 en France et en Europe », où elle rend publiques les conclusions de son enquête sur un rejet radioactif en provenance probablement de Russie détecté fin septembre dans le sud de la France.

Et aussi Une carte qui permet de décrire les zones d’origines les plus probables de la contamination
Selon les spécialistes de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), « les niveaux de concentration dans l’air en ruthénium-106 qui ont été relevés en Europe et a fortiori en France, sont sans conséquence tant pour la santé humaine que pour l’environnement ». Dès fin septembre et durant une partie du mois d’octobre, le radionucléide a été détecté par plusieurs réseaux européens de surveillance de la radioactivité dans l’atmosphère, à des niveaux de l’ordre de quelques millibecquerels par mètre cube d’air, jusqu’à 100 millib.


« Nuage radioactif » : la CRIIRAD réagit aux conclusions de l’IRSN

Du fait des quantités rejetées, les conséquences d’un accident de cette ampleur en France auraient nécessité localement de mettre en œuvre des mesures de protection des populations sur un rayon de l’ordre de quelques kilomètres autour du lieu de rejet.

 

.

        

Commentaires

  1. Cb LadyCoco Répondre

    Il s est encore arrêté dans le sud celui la!!!

  2. Marie Coez Répondre

    Il a contourné la France

  3. Edwige Demontmirail Répondre

    Ah ??? Alors c’est pas le levothyrox qui nous aurait déglingués ! ! ???

  4. Jeromeguyot Poto Répondre

    Ça fait 2 mois qu’il est au dessus de l’Europe… Pfffff

  5. Pascale St Donat Répondre

    Evitez de prendre la pluie …

  6. Sandra Mass Répondre

    Et dire qu’on n’a même plus de frontière pour arrêter les nuages radioactifs maintenant …

  7. Marie-Thé Salcioli Répondre

    Etrange le démenti russe

  8. faure xavier Répondre

    Pour le moment pas de preuve de ce nuage. Les affirmation et infirmation sont floue des deux cotés mais bon moi j’habite sur place et je suis dans le domaine de l’environnement et je n’ai pas connaissance de sources radioactives dans cette région. De plus si c’était dangereux Poutine ne serait pas venus se promener tranquillement dans la région et sans parapluie!
    Donc dans l’attente d’information complémentaire c’est pour le moment un information non vérifié voir une fake news participant a créer un sentiment anti-Russe comme 1/4 des nouvelles actuelle qui incriminent les russe de tous les maux de la terre…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *