Depuis une trentaine d’années, les médecins ont déclaré la guerre à une maladie accusée de fragiliser notre squelette :