Après le Mediator, les autorités sanitaires françaises avaient promis :  » Plus jamais ça ! « . Plus jamais de