Quelle différence entre protéines animales vs végétales ? Amin Gasmi

.

[ CONSEILS NUTRITION ] OrthoQR #13 : Quelle différence entre protéines animales vs végétales ?

[CONSEILS NUTRITION] OrthoQR #12 : Carence en protéines, alimentation végétales versus animale


 

sbgfeefggf

 

        

Commentaires

  1. Pascal Derre Répondre

    OUI :! j’ai vue ça vévé !! comme tu du voir mon commentaire ! je demande pourquoi L’Inde, qui compte 1,26 milliard d’habitants en 2015 = 40% de végétalien !! il ma répondu ! ils peuvent parfaitement s’adapter à ce mode alimentaire.???????????? donc je conclu que les indiens d’inde ! son pas constituer comme nous !! ils peuvent fabriqué les acides aminé manquante !! très fort ?

    • Régis Mangeot Kietsu Bird Répondre

      De plus, les dernières études montrent qu’il n’est pas nécessaire de combiner les sources végétales pour obtenir tous les acides aminés. Un bel exemple de vidéo de piètre qualité. À oublier…

    • Vévé Dodet Répondre

      Régis Mangeot Kietsu Bird peut-on voir ces dernières études précisément s’il te plait ? Merci.

    • Vévé Dodet Répondre

      Régis tu partages ce genre de choses sur ton mur, peut-on se risquer à penser que tu critique la vidéo d’Amin parce que tu défends les animaux ? Peut-être ne manges-tu pas d’animaux ?

    • Régis Mangeot Kietsu Bird Répondre

      Tu manges de tout. Faut-il y voir l’acceptation, dans la vidéo que tu publies, d’un discours qui t’arrange ?

    • Régis Mangeot Kietsu Bird Répondre

      Je ne cherche pas le buzz. Je cherche simplement, comme tout le monde, à vivre en harmonie avec moi-même. On trouve tout et n’importe quoi sur le web. Des bonnes et mauvaises choses. Je pense que la condition humaine et animale méritent plus d’attention, les deux étant liées. Effectivement, je ne mange pas de produits issus des animaux. C’est mon choix.

    • Vévé Dodet Répondre

      Régis Mangeot Kietsu Bird merci de me communiquer ces dernières fameuses études dont tu parles, comme ça je verrai bien que ce que tu dis est réel.

    • Régis Mangeot Kietsu Bird Répondre

      Ok. Je cherche ça et je te transmets.

    • Vévé Dodet Répondre

      Régis Mangeot Kietsu Bird merci c’est sympa.

    • Pascal Derre Répondre

      ben !! oui quoi :! On nous prend pour des C..!!!

    • Vévé Dodet Répondre

      Pascal Derre La biodisponibilité des protéines animales n’a rien à voir avec la souffrance animale.

    • Régis Mangeot Kietsu Bird Répondre

      Recherches toujours en cours. Voici un articles qui vaut ce qu’il vaut, en attendant mieux. http://www.cherrypepper.fr/vegan/blog/le-mythe-des-proteines-vegetales/

    • Vévé Dodet Répondre

      Régis Mangeot Kietsu Bird J’ai pris le temps de lire ça, il n’y a pas de source comme quoi en effet tous les acides aminés sont bien présents dans les végétaux. Désolé mais franchement, je n’ai pas que ça à faire que de lire des articles sur des blog pro vegan sans sourcer les affirmations.

    • Pascal Derre Répondre

      Laurent Monnier ha ! Bon ! Alors tu veux que je te dise comment pas être autistes ou soulagé les symptômes ! Alors pas de vaccins ,pas de gluten,pas de lait de vache,pas de sucre raffiné ,, j’ai soulagé beaucoup de personnes avec ! Cette méthode ! Voir même reprise des activités sportives et scolaire ,, !! Mais à viande n’apporte rien de plus que l’acidification globale !! Merci qui ! Personne !juste le bon carburant ! Voilas c simple et c gratuits bon samedi à tous

    • Patou Répondre

      Salut les gars,
      tout d’abord merci à Vv de nous permettre d’échanger au sens large sur tous ces sujets très pertinents avec le blog, le nouveau forum, etc… Ce n’est que mon avis mais il me semble que sans guéguerre des critiques sur: « en gros moi ce que je fais c’est bien et toi ce que tu fais c’est mal », cette forme de jugement un peu hâtive ne me parait pas très utile dans le sens qu’on en reste chacun sur ses positions et ça ne bouge pas d’un iota du côté de la connaissance.

      Pour ce gros dossier qui touche à doit on prendre des produits animaux ?, pourrait on s’en passer ?, partiellement ?, totalement ?, ou ça dépend…?
      Pour moi, pouvoir aborder dans ce sens là ça m’intéresse et sans faire le zététicien moyen je voudrait bien savoir….!
      Quand je dis savoir, c’est sans discours partisan des uns et des autres, c’est évident que selon les communautés (Omni, Végéta riens et liens, Vegans… y’en a peut être d’autres…!) la tendance peut être de prêcher en la faveur de sa paroisse !
      J’ai déjà pas mal communiqué sur ces sujets, et l’augmentation d’infos dans les médias d’anti ceci ou cela me déconcerte et m’interpelle toujours. Le truc de fou c’est quand on te dit de partout, le Gluten c’est du poison ça colle les boyaux !, la viande ça acidifie le corps et sa putréfie (toujours dans les boyaux), que tu manges du cadavre (beurk !), pour le poisson (je n’ai pas trop entendu de critique) mais c’est un animal et si le mange on lui fait du mal… Donc c’est pas bien !
      Après, pour l’histoire des protéines et des acides aminés, il y aurait tout ce qu’il faut dans les végétaux ce qui tendrait à prouver l’inutilité de toucher aux produits animaux et maintenant la science arrive avec cette notion que la biodisponibilité des protéines animales serait supérieure aux protéines végétales.

      Les explications d’Amin (Mais pas Que…) la dessus sont très claires, et pour moi qui n’est anti rien et sans étiquette ça m’arrange de ne plus culpabiliser quand je me fais une côte de boeuf ou une bonne omelette avec des oeufs (sans tuer les poules bien sûr!) et une bonne brioche le matin (pas tous les matins je précise, quoique…!). Tout ça ne m’empêche pas d’aimer les animaux et de les respecter bien entendu.

      Aussi, certains vegans avec qui j’ai discuté ne sont pas trop sectaires ni psychorigides et acceptent sans se fâcher qu’on peut faire différent… Ce n’est pas le cas de tous, certains se sentent agressés et sont hostiles à toute discussion apaisée, ils souhaiteraient que tous soient comme eux sans concession, c’est bien dur mais sont ils (elles) peut être excusables, restons bienveillant envers nos congénères de toute manière.
      Très vaste dossier à suivre, et la bonne question à se poser, ne serait elle pas: « Sommes nous tous égaux » ?
      (Pour des préceptes simplifiés, oublions tous ceux qui sont plus égaux que les autres)

  2. Dominique Cuaz Répondre

    ha ben merci tiens 😉

  3. Dominique Cuaz Répondre

    vu qu’on ne comprend rien , facile d’avancer n’importe quoi , comment explique tu que je soit encore en vie , vegé depuis plus de 50an, j’ai d’autres amis dans mon cas, nous étions des precurseurs .

  4. Carole Meditaction Répondre

    Heureusement il y a des gens expérimentés avec de vraies connaissances, le net devient un puits à charlatan que tu relies pour quelques pièces à la fin du mois :
    https://www.youtube.com/watch?v=_zVsE9ljd78

  5. Carole Meditaction Répondre

    Le problème c’est d’avoir le temps et les moyens de vérifier ce qui est dit. Alors nous partageons, diffusons des trucs qui nous apparaissent comme logique mais qui en fait ne sont pas des faits, encore moins reproductibles. C’est un problème général. Ce n’est pas propre à VV ou Casas, ou d’autres…

  6. Amin Gasmi Répondre

    Bonjour, Si je puis me permettre d’apporter quelques précisions :
    1- A ta question j’ai répondu également que 40% des indiens ne sont pas végétaliens mais végétariens (le reste sont omnivores), ils consomment des produits laitiers, la qualité de leur apport protéique est assurée par les produits laitiers.
    2- Ce que je dis (adaptabilité des molécules) est un postulat de base en biochimie organique, et ça s’applique pour toutes les molécules contenant du carbone, c’est la base de la vie (vous trouverez ça dans n’importe quel livre de biochimie).
    3- Quiconque a un minimum de culture scientifique sait que les études scientifiques ne sont jamais effectuées sur des postulats. Le postulat ne se mentionne jamais, il est présent en arrière plan car sans ce postulat il n’y aurait pas de science. Exemple: la physique de Newton est fondée sur le postulat que la géométrie est plane (or ce n’est jamais mentionnée nul part), la géométrie d’Euclide est fondée sur le postulat également d’une géométrie plane, la physique d’Einstein est fondée sur une géométrie concave, la physique de Reyman est fondée sur le postulat que la géométrie est convexe (tous ces postulats ne sont jamais mentionnées car c’est absurde de le préciser et encore moins de les remettre en question). Sans géométrie plane, il n’y a ni Euclide, ni Newton …etc. En biochimie l’adaptabilité atomique d’une molécule organique (contenant du carbone) est un postulat sinon il y aurait pas de liaisons entre molécules donc pas biochimie.
    4- Il existe un indice pour classifier la qualité biochimique des protéines le PDCAAS (en français : score chimique corrigé de la digestibilité). Les produits issuent de l’alimentation animale sont en tête de liste en terme de qualité.
    5- A une certaine époque où il n’y avait pas beaucoup de chercheurs, ni de recherches scientifiques, et où le chercheur était à la tête du système de recherche (de l’époque de Claude Bernard, de Nikola Tesla, de Max Planck, Niels Bohr…etc.), les études expérimentales avaient une grande valeur scientifique. Aujourd’hui, il existe une grande quantité d’études scientifiques et les chercheurs ne sont plus à la tête du système de recherche (éditeurs, labos et financiers sont à la tête de ce système),, les recherches expérimentales n’ont plus beaucoup de valeur. Ce que je veut dire par là c’est qu’une recherche à elle seule ne présente pas beaucoup d’intérêt,, pour avoir de la vraie information scientifique il faut chercher des métaanalyses et s’il n’y a pas de métaanalyses par rapport à un sujet donné et bien il faut en créer (en allant consulter et analyser la plus grande partie des études expérimentales existante sur le sujet). C’est la seule façon d’avoir de la vraie information.

    Merci et bon weekend

  7. Thomas Répondre

    De la broscience récupérée d’un charlatan (Robert M).
    Je pense que l’observation elle même suffit à contredire ce monsieur, car si les acides aminés des végétaux n’étaient pas utilisables, le végétalisme n’existerait simplement pas, et encore moins la possibilité de pratiquer le bodybuilding étant donné que les acides aminés eessentiels, comme leur noms l’indiquent ne peuvent être apportés qu’en externe, soit via l’alimentation.
    Ça en est presque comique ce genre de démonstration.

    Vous pouvez toujours visionner la conférence du Pr Nespolo sur les mythes alimentaires, il y a tout un chapitre justement sur les acides aminés et leur biodisponibilité.

  8. Harris Kalidas Répondre

    https://www.youtube.com/watch?v=Fhyfa48bK28
    http://www.jeffnovick.com/RD/Articles/Entries/2012/3/28_The_Myth_Of_Complimenting_Proteins.html
    http://www.societevegane.fr/documentation/sante/les-proteines-un-faux-probleme/
    La Chaine De Vv merci d’apporter un démenti aux propos exposés dans la vidéo que vous avez publiée sur votre site.
    Le biologiste naturopathe semble ainsi exposer des mythes surannés sur la meilleure qualité des protéines animales ou sur la nécessité de combiner des végétaux pour avoir tous les acides aminés et devrait mettre à jour sa revue des études scientifiques sur la question. La seule nécessité pour couvrir ses besoins en protéines est de manger à sa faim, inutile de faire des recherches de combinaisons, sauf si on a envie de booster l’apport en protéines dans un but sportif (Cela étant dit, le recordman du monde de poids soulevé avec 555kgs est un végane : https://www.youtube.com/watch?v=ZTaGZ6KLDwI , https://www.youtube.com/watch?v=fmrYsXjwlTg
    une référence mondiale en calisthenics est végane :
    https://www.youtube.com/watch?v=mvJHw64fxgQ
    https://www.youtube.com/watch?v=BQ9sfVsBbS8
    Pour de l’endurance, un végane champion et recordman en ultramarathon :
    https://www.youtube.com/watch?v=Qj-xXQTt8V0
    http://www.runnersworld.com/trail-racing/scott-jurek-breaks-appalachian-trail-thru-hike-record
    Quelques athletes véganes :
    http://www.greatveganathletes.com/
    Je ne sais pas si un régime végétalien permet de meilleures performances ou une meilleure santé qu’un régime avec des produits animaux mais les études ont montré que l’espérance de vie des véganes/végétaliens est au moins aussi bonne que celle des régimes avec produits animaux, et les excès de produits animaux font partie des causes principales des maladies modernes (excès j’ai précisé) : obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, cancers, maladies dégénératives.
    Alors on peut avoir une bonne santé avec des produits animaux en quantité modérée et on peut aussi avoir une bonne santé sans produit animal dans nos assiettes. La question de la santé n’étant plus à débattre, il faut seulement multiplier les études pour affiner nos connaissances et informer sur les bonnes pratiques alimentaires pour les végétaliens, car n’étant pas un régime encore conventionnel et objet de préjugés avec l’influence des industries agroalimentaires, peu d’informations sont données pour une alimentation équilibrée végétalienne pour le grand public. Les deux points à débattre sont les suivants :
    1) est ce moral de massacrer, chaque année, plus de 60 milliards d’animaux terrestres et plus de 1000 milliards d’animaux incluant ceux du monde marin, lorsque c’est devenu inutile grâce aux progrès technologiques de l’humain qui nous permettent de nous passer de l’exploitation du règne animal (plus d’exploitation animale implique aussi plus d’exploitation des autres règnes du vivant où on doit puiser pour nourrir les élevages artificiellement procréés)?
    2) doit on continuer les élevages? sachant que notre alimentation est notre première empreinte écologique et que le secteur des élevages sont une cause principale des pollutions d’eau, des pluies acides, de la déforestation, des gaz à effet de serre, de l’allocation majoritaire des terres et ressources agricoles à l’élevage lorsque des centaines de millions de personnes souffrent de sous nutrition car les denrées ne leurs sont pas suffisamment allouées, parmi elles des millions d’enfants qui vont ainsi mourir de faim.
    Bon weekend.

  9. Sandrine Rawgirl Répondre

    L’ASSOCIATION DES LEGUMINEUSES ET CEREALES EST UN MYTHE

    https://www.drmcdougall.com/misc/2007nl/apr/protein.htm

  10. Pascal Derre Répondre

    le business vegan ? devient une nouvelle religion ? on marche sur la tête ??? est les bisounours !!! depuis quand être vegan c une religion !! alors le mec qui n »aime pas les fraise ou Madonna !! c’est quel religion ça !!! et mark-flight faut réfléchir marki mac flight !!

  11. Mark Le Bon Répondre

    je sais de quoi je parle !!!

  12. Léa Labrune Répondre

    Vv cherche une vidéo qui parle des protéines végétales en se basant sur des études sérieuses ?? Voiciiiiiii https://www.youtube.com/watch?v=YTPJA0ydE88

  13. Igor Rawics Répondre

    Hey vv, pourquoi étaler une bêtise crasse sur la nutrition ?
    Pourquoi ne pas interroger de vrais végétaliens ?
    Les ignorer eux qui n’ont aucune carences si ce n’est un manque de b12 et pour une bonne partie sportifs ?
    Le sais tu ? C’est chez les sportifs qu’on trouve une proportions de VG plus importantes que la moyenne.
    Le sais- tu ? tu peux trouver tout et son contraire en matière de nutrition, tellement il y a de charlatans dans ce domaine. Mais bon quelquefois, il suffit juste d’accepter la réalité…

  14. Mario De la Vega Répondre

    Il parle pas des végétariens mais des vegan ou végétaliens

  15. Dominique Cuaz Répondre

    y a pas un mot de vrai dans tout ce qu’il dit, et pour commencer les animaux ne fabriquent pas de tryptophane, c’est un acide aminé essentiel, aucun animal ne le fabrique.

  16. Dominique Cuaz Répondre

    Mario De la Vega et alors c’est tout aussi incompréhensible pour les un comme pour les autres lol

  17. Mario De la Vega Répondre

    Ça fait une différence, c’est un détail mais puisque on est dans la précision autant le rester.

  18. Dominique Cuaz Répondre

    je parle de la compréhension de la video la

  19. Maxou L'énigmatique Répondre

    Pfiouuuuu quel charabia!!! Les protéines végétales sont biodisponibles elles aussi… quand bien meme qu’elles le seraient moins que la viande… il suffit simplement d’avoir une consommation variée de végétaux (différentes graines, oléagineux… etc) pour couvrir l’ensemble des divers acides aminées dont le corps a besoin!! Perso je préfere voir les choses comme ça que de manger des produits carnés qui certes, contiennent des protéines…. mais qui va délaisser à l’organisme une bonne dose d’acide urique…. qui va se putréfier lors de la digestion (car pas de fibre) donc… nid à microbes et bactéries qui vont attaquer la parois intestinale, le colon etc…. perso VV…. regardes les comparatifs entre les pays les plus gros mangeurs de viandes et la ou les maladies où ils sont champion…. tu verras que c’est dans ces pays là qu’est recensé le plus grand nombre (entre autre…) de cancer du colon et du rectum… (de meme que les pays les plus grands consommateurs de lait de vache et/ou de produits laitiers et sous produits laitiers d’ordre animal… dont les pays où sont le plus recensés les maladies liées au squelette (décalcification, ostéoporose, cancer des os…) mais aussi des articulations (arthrose, arthrite….)…. a chacun son bol alimentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *