Publicités/enfants/malbouffe: un rapport divulgue des chiffres embarrassant pour les industriels de l’alimentaire!

 

Voyons si les grandes entreprises alimentaires européennes

ont respecté leur engagement prit en 2007,

de ne plus promouvoir les aliments trop gras

ou trop sucrés auprès des enfants .


En 2007, ces entreprises s’étaient engagées, dans une « EU Pledge » (promesse de l’UE) à « changer leur publicité destinée aux enfants », notamment en ne faisant la promotion des produits alimentaires auprès d’enfants de moins de 12 ans que si ces produits remplissaient des critères nutritionnels spécifiques.


Chiffres provenant du rapport FoodWatch

gravvok


« Le vert dans ce graphique est tout petit,

et ce n’est pas bon signe! »


Foodwatch a analysé 281 produits fabriqués par des industriels allemands ayant signé la « promesse européenne », dont Kellogg’s, Ferrero, Danone, Nestlé et Coca-Cola. L’étude affirme que seuls 29 de ces produits devraient être promus auprès des enfants selon les critères de l’OMS pour un régime nutritionnel équilibré.


Visiblement il reste encore quelques efforts

à fournir pour équilibrer tout ça…

foodwatchkoko2

 


 Les céréales pour les enfants peuvent contenir jusqu’à 30 % de sucre, alors que l’OMS recommande une quantité maximum de sucre de 15 %. Alors que même les chips remplissent les critères de la promesse européenne… (commentent les experts)


Rapport entier (en Allemand)

jhhjkdff


 

De nombreux médecins – qui savent mieux que quiconque interpréter les risques de cancer – partagent notre pétition pour…

Posted by foodwatch France on dimanche 30 août 2015

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *