Parkinson, cancer: des agriculteurs malades témoignent du danger des pesticides

 

Pesticides : le cancer d’un agriculteur

reconnu comme maladie professionnelle

L’agriculteur Patrice Lefèvre est décédé des suites d’un cancer en 2009.

Par courrier, la Mutualité Sociale Agricole a admis le caractère professionnel de sa maladie.

Sa veuve témoigne : « je ne veux pas garder ça pour moi ».

.

.

Parkinson liée aux pesticides chez les agriculteurs

De plus en plus fréquente parmi les agriculteurs, la maladie de Parkinson est reconnue depuis 2012 maladie professionnelle.

Reportage dans le Tarn-et-Garonne auprès d’un viticulteur. (AFP)

.

Benoit Tornier, agriculteur à la retraite,

victimes des pesticides

Benoit est agriculteur à la retraite. Il a la maladie de Parkinson depuis 2000.

Il a obtenu la reconnaissance en maladie professionnelle en mars 2011.

Il est administrateur de Phyto-Victimes.


xcvdgf

.

Les intoxiqués aux pesticides au parlement européen

Pesticides Nutréa Bruxelles

.

Pesticides dans les vignes : attention, danger !

La France a consommé 60.000 tonnes de pesticides l’an dernier, un record en Europe.

Or, nous savons que l’utilisation de ces produits chimiques a des conséquences sur la santé.

Des ouvriers agricoles ont développé des cancers et des familles se battent aujourd’hui pour obtenir la reconnaissance du statut de maladie professionnelle.

Reportage de Jean-François Géa et Dider Bonnet

.

Le Parkinson d’un agriculteur de la Vienne

reconnu comme maladie professionnelle

Didier joly est agriculteur et il souffre de la maladie de Parkinson depuis 4 ans .

L’assurance maladie vient de reconnaître sa maladie comme professionnelle provoquée par des pesticides.

Il est le deuxième agriculteur en France dans ce cas. Après Gérard Marquois de Moncontour(86) qui s’est battu pendant des années pour faire reconnaître sa maladie de Parkinson comme maladie professionnelle, un deuxième agriculteur de la Vienne vient d’être reconnu comme victime des pesticides utilisés durant de nombreuses années .

Reportage de Marine Rondonnier et François Gibert , intervenants Didier Joly, exploitant agricole et Aiman Madmouj, Secrétaire général de la FNATH (association des accidentés de la vie)

.

Moncontour(86): Un agriculteur malade gagne son combat

Sa maladie de Parkinson est reconnue maladie professionnelle : pendant des années Gérard Marquois a manipulé des pesticides. Durant son activité professionnelle Gérard Marquois a répandu sur ses cultures toutes sortes de produits phytosanitaires .

Le lien entre les pesticides et la maladie de Parkinson a été reconnu en 2009, le décret n’a vu le jour qu’en 2012. Il aura fallu 4 ans pour arriver à cette conclusion car le lien entre le 2,4 D un composant d’un herbicide et le syndrome parkinsonien a été scientifiquement établi depuis 2008.

Il est aujourd’hui le premier exploitant agricole en France à voir cette maladie reconnue comme maladie professionnelle Reportage d’Anne-Marie Baillargé et Philippe Ritaine

.

fghfghfd

 

        

Commentaires

  1. Matthieu L'Apôtre Répondre

    j’ai vue un docu, comme quoi dans les pates il y avait aussi des Pesticides, a cause des agriculteurs qui balance tout de sorte antibiotique dans le champs pour avoir un plus grand rendement et suivre les instructions des multinational

  2. Marie Christine Memain Répondre

    ptg

  3. Garrnier Jean Louis Répondre

    C’est pas moi m’sieur !c’est les autres,y m’ont dit !!!

  4. Garrnier Jean Louis Répondre

    C’est très bien de faire circuler ces infos sur les réseaux sociaux,aujourd’hui c’est l’un des meilleurs moyens et c’est notre vie à tous mais à mon humble avis il manque à chaque fois l’info essentielle : à qui on doit tout ça ?. Il faut savoir que si certains agriculteurs,depuis des années,empoisonnent la terre,les animaux et les hommes avec toute leur merde c’est qu’ils l’ont achetée à certaines firmes multinationales mais surtout parce qu’ils ont légalement le droit de le faire et s’ils ont le droit de le faire c’est parce qu’ un ou plusieurs hommes politiques ont signé au bas d’un document.Dans nos sociétés (occidentales) le pouvoir contrairement à ce qu’on veut nous faire croire ne vient pas de l’argent mais des politiques !! il est vrai que ces politiques sont soumis à des pressions de toutes sortes de la part des possédants (chantage à l’emploi,aux délocalisation,pots de vin,corruptions,lobbying intense,j’en passe et des meilleures ) il n’empêche que se sont les politiques et eux seulement dans absolument tous les domaines qui prennent légalement les décisions.Même Bruxelles,contrairement à ce qu’on nous serine à longueur de temps ne prend aucune décision ( il faut se renseigner un peu sur le fonctionnement de l’UE ) elle ne fait qu’appliquer et faire appliquer les décisions décidées par les chefs de gouvernement ou les ministres des pays membres ! C’est sur qu’après c’est plus facile d’accuser Bruxelles plutôt qu’assumer ses responsabilités.Ainsi lorsqu’on apprend qu’un produit, chimique ou autre, est interdit dans pas mal de pays mais encore utilisé chez nous ou que l’on sache qu’il produit des dégâts importants sur la santé des gens je pense que le plus important serait de retrouver qui exactement l’a permis,qui exactement a signé,ou qui a laissé faire et diffuser largement cette information . Je pense que la force de ce buzz serait plus fort au niveau de nos dirigeants et, en passant, ça pourrait peut-être inciter les gens à aller voter et enfin essayer autre chose plutot que de brailler à longueur de temps  » tous pourris ».Depuis que je vote je n’ai connu que 2 partis qui dirigent « vraiment » la France depuis 40 ans:UMP et Socialistes et personne d’autre,il serait peut-être temps,que se soit à droite ou à gauche ( il en faut pour tout le monde !) d’en essayer d’autres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *