Maquillage naturel: une étude confirme une forte baisse des produits toxiques dans le corps des femmes

.

Trois jours d’utilisation de différents produits cosmétiques et de soins naturels ont suffit à faire baisser drastiquement des niveaux de produits chimiques toxiques, perturbant les hormones dans le corps des adolescentes dans une étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

.

L’étude a été menée par des chercheurs de l’Université de Californie, Berkeley, le Département de santé publique de Californie, et la Clinique de Santé de Valle de Salinas à Salinas, en Californie, et une équipe de jeunes chercheurs du Conseil de Jeunesse de CHAMACOS.

.

Les résultats ont été particulièrement spectaculaires parce que les chercheurs ont choisi des produits plus sûrs en utilisant une base de données publique.

.

« Notre étude n’a pas testé [les produits] la présence de ces produits chimiques, mais simplement utilisé des techniques disponibles pour le consommateur moyen: la lecture des étiquettes et se renseigner sur la sécurité des produits par le biais de bases de données web », ont écrit les chercheurs.

.

L’étude a été financée par le Programme de recherche sur le cancer du sein en Californie.

.

Exposition toxique « significativement » réduite

.

L’étude a été menée sur 100 filles âgées de 14 à 18 ans qui vivaient à Salinas et participaient à l’étude sur la santé et l’environnement sur le maquillage des adolescents de Salinas (HERMOSA). Les participants ont convenu que, pendant trois jours, ils n’utiliseraient que des cosmétiques et des produits de soins personnels fournis par l’équipe de recherche.

.

Tous les produits ont été sélectionnés à partir de la base de données Skin Deep du groupe de travail environnemental, qui est disponible en ligne. Ils étaient tous exempts de phtalates, de parabènes, de triclosan et d’oxybenzone (également connus sous le nom de benzophénone-3 ou BP-3). Tous ces produits chimiques ont été classés comme perturbateurs endocriniens.


.

« Parce que les femmes sont les principaux consommateurs de nombreux produits de soins personnels, elles peuvent être disproportionnellement exposés à ces produits chimiques », a déclaré l’auteur principal Kim Harley. «Les filles adolescentes peuvent être particulièrement à risque car c’est une période de développement reproductif rapide, et la recherche a suggéré qu’elles utilisent plus de produits de soins personnels par jour que la moyenne des femmes adultes.

.

Après seulement trois jours, les niveaux des quatre toxines mesurés dans l’urine des filles avaient chuté de façon spectaculaire. Les concentrations de métabolites de phtalate de diéthyle (un parfum courant et un ingrédient de vernis à ongles) ont diminué de 27%.
Les niveaux de l’ingrédient d’écran solaire oxybenzone et le triclosan antibactérien chimique (trouvé dans le savon, le détergent, le dentifrice, le lavage de visage et le déodorant) ont tous deux chuté 36%. Les taux de méthyl et de propyl paraben (utilisés comme conservateurs dans les cosmétiques, les lotions pour la peau et les shampooings) ont chuté respectivement de 44 et 45%.

.

«Les techniques mises à la disposition des consommateurs, telles que le choix de produits de soins personnels étiquetés comme étant exempts de phtalates, de parabènes, de triclosan et d’oxybenzone, peuvent réduire considérablement l’exposition personnelle à ces substances potentiellement perturbatrices du système endocrinien».

.

« Personnellement, depuis l’étude, j’ai essayé d’utiliser plus de produits biologiques », a déclaré la chercheuse adolescente et co-auteur Maritza Cardenas. «C’est difficile, surtout en tant qu’étudiant n’ayant pas beaucoup d’argent. Vous avez tendance à juste acheter ce qui vous est proposé à la vente.

Mais j’ai décidé de faire des folies plus sur les produits avec moins de produits chimiques en raison des effets à long terme. Si vous ne pouvez pas faire le meilleur choix lorsque vous achetez en raison du prix, vous pouvez au moins essayer de limiter l’utilisation des produits que vous achetez.

 

Source

.

Des marques proposent des produits naturels

.

LA MARQUE LAVERA

Les produits Lavera sont labellisés NATRUE* depuis la création du label : ils ne contiennent pas de conservateurs, parfums ou arômes de synthèse. Et aucun dérivé d’huiles minérales. Tous les soins de beauté Lavera sont formulés avec des huiles, des actifs et des extraits végétaux 100 % naturels.  Logo Vegan figurant sur un grand nombre de ses produits.

 

.

LA MARQUE AVRIL

Une partie de la gamme est certifiée biologique par un organisme indépendant, Ecocert. Les produits comportent au moins 95% d’ingrédients naturels et 10% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Ils prennent donc soin de la peau et de la santé du consommateur, mais protègent aussi l’environnement. De plus, la marque ne pratique aucun test sur les animaux, qu’ils s’agissent des matières premières ou des produits finis.

 

.
        

Commentaires

  1. Mélanie Fillerette Répondre

    Merci Veve, je partage, pour mes amies, vue que pour moi c’est fait depuis longtemps 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *