Cholestérol : le grand bluff – ARTE

.

Comment le cholestérol a été érigé en coupable idéal des maladies cardio-vasculaires par une série d’approximations scientifiques. Un dogme dont un nombre croissant de chercheurs dénoncent les dangers.

Le cholestérol, que tout un chacun se représente comme un excès de mauvaise graisse dans l’organisme, est désigné à la vindicte médicale et populaire depuis les années 1950 comme responsable des maladies cardio-vasculaires qui terrassent jeunes et vieux avant l’heure.

Or, un nombre croissant de chercheurs en médecine dénoncent ce qu’ils considèrent comme un vaste mensonge, façonné à la fois par une série d’approximations scientifiques et par de puissants intérêts économiques, de l’industrie agroalimentaire d’abord, des laboratoires pharmaceutiques ensuite.

 

 

Les facteurs avérés de risque, affirment ces recherches convergentes, sont en réalité le tabac, l’hypertension, l’obésité et le manque d’exercice. Mais depuis la mise sur le marché, en 1993, de nouveaux traitements anticholestérol, les statines, une écrasante majorité de médecins mise sur leur prescription avant toute autre mesure préventive.

Consommées par 220 millions de patients à travers le monde, les statines sont devenues en quelques années le médicament le plus vendu dans l’histoire de la médecine.

Or, les fabricants eux-mêmes commencent à reconnaître qu’elles peuvent entraîner des effets secondaires graves, tels que des douleurs musculaires, des problèmes hormonaux, des pertes de mémoire, des dépressions et aussi, selon des études récentes, le déclenchement d’un diabète. Une reconnaissance tardive qui, étrangement, intervient alors que les derniers brevets en la matière tombent dans le domaine public et qu’une nouvelle molécule anticholestérol s’annonce.

 




 

Manipulations:

Pour démonter ce qui a constitué pendant plus d’un demi-siècle un dogme inattaquable, Anne Georget donne la parole à une quinzaine de spécialistes – chercheurs en médecine, cardiologues, journalistes médicaux, nutritionnistes… – qui expliquent à la fois ce que l’on sait du cholestérol et réfutent, études à l’appui, ce qu’ils estiment être des conclusions scientifiques biaisées.

Ainsi le physiologiste américain Ancel Keys, qui, le premier, avait attribué à la surconsommation de graisses saturées la stupéfiante épidémie d’accidents cardio-vasculaires survenue dans les années 1950 dans certains pays occidentaux, a-t-il délibérément passé sous silence les contre-exemples statistiques.

Tandis que les études cliniques des statines ont été financées à 80 % par les laboratoires qui avaient le plus intérêt à ce qu’elles s’avèrent positives. Dense et documentée, une roborative enquête à décharge.

(France, 2016, 82mn) ARTE

 

.

Débat – Cholestérol : le grand bluff ? – ARTE

.

Cholestérol : le coupable idéal

.

Enquête de santé Le danger du cholestérol mythe ou réalité France 5 2015

.

Commentaires

  1. Edwige Demontmirail Répondre

    Business is business …. on nous invente des médocs qui nous rendent malades …

  2. LiLy Zitouni Répondre

    J’ai suivi l’émission,horrifiée depuis longtemps par ce qui se produit sans faire cas de l’être humain,mais de l’appât du gain. Quand la recherche s’active pour mettre en évidence l’agent causal des maladies pour y trouver le remède,les labo du médicament démolissent tout !

  3. Ahmed Elyazid Répondre

    Une grande supercherie..

  4. Sonia Leila Talbi Répondre

    Oui c est même des inventeurs de maladies juste pour le commerce des medicaments

  5. Madjid Cheref Répondre

    Réduire le nombres d’être humain sur la planète en créant de nouvelles maladies ?

  6. Noureddine Bousdira Répondre

    L’huile d’olive combat très bien le cholestérol… une cuillère à soupe chaque jour avant de dormir.

  7. Ali Damane Répondre

    Quand l’argent est le but absolu ,peu importe la vie de citoyens

  8. Raoudha Gasmi Répondre

    DÉCIDÉMENT !

  9. Laurent Longeron Répondre

    commme 80% DES MEDOCS

  10. Koli Darcq Répondre

  11. Hamid AitBelkacem Répondre

    Depuis plus de dix ans, des dieteticiens avaient prouvé que ces stat

  12. Hamid AitBelkacem Répondre

    Statines n’ avaient aucun avantage pour les malades, mais les cardiologues se sont opposés, les lobbies sont puissants avec l’aval des medecins affilies..

  13. Enauoder Inarma Répondre

    Adam Hma

  14. Said El Chekai Répondre

    Pour visionner la video , une boite de dialogue me dit «  » » video bloquee pour votre pays » » » »……je fais partie du tiers monde ???

  15. Benturqui Meriem Répondre

    Ma cousine à eu une hépatite auto-immune suite à la prise de ce médicament pour mon amie c est le Diabète.Si dans les gènes il y a une maladie familiale qui sommeille les Statines lorsqu elles sont prise seraient les déclencheurs.

  16. Feriel Lumière Répondre

    Je prend tout ce qui es naturelle plusieurs plantes guérissent plusieurs maladie je fais confiance aux plantes medecinale

  17. Michel THEUVENAT Répondre

    J’ai la chance d’habiter un pays qui n’est pas (encore) à la botte de BIG PHARMA….. Depuis que je me soigne UNIQUEMENT avec des plantes, depuis env. cinq années, … j’ai guéri d’un diabète 2 (avec 2 prises d’insuline journalières), la médecine du fric m’a prescrit des statines pour le choléstérol … d’autres pastilles pur le coeur, etc….
    tout est passé à la poubelle et aujourd’hui, j’ai une santé… d’acier, je ne suis JAMAIS malade (même pas un rhume !!) et ma conclusion est : avec une alimentation saine, dirigée et avec les plantes, on peut rester en parfaite santé et guérir de TOUT…… il n’y a que 3 affections qui sont inguérissables : LA CUPIDITE… LA MORT… ET LA CONNERIE HUMAINE !!!!….. c’est d’ailleurs que qui conduit le monde et la civilisation actuelle à sa perte…. à plus ou moins brêve échéance….
    P.S. je ne peux pas non plus voir la vidéo !!!! bloquée par BIG PHARMA …SUISSE !!!!! je suis actuellement en Suisse…..

  18. JuLien Huet Répondre

    Véro Huet

  19. Grégory Pesalovo Répondre

    étonnant ^^

  20. Audrey Schappacher Répondre

    Sophie Masson Schappacher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *